Le Paris Brest, voilà un succulent gâteau que l’on adore ! Eh oui ! Même si on s’en met un peu partout sur les doigts, il est tout bonnement impossible de ne pas le savourer quand on a la chance d’en manger un. Mais, avez-vous déjà été curieux de savoir d’où venait réellement ce gâteau en forme de roue fourré à la crème mousseline au pralinée. Vous serez étonné d’apprendre qu’il ne vient ni de Paris, ni de Brest, mais de Maisons-Laffitte. Pour vous éclairer un peu, partons ensemble sur les traces de ce dessert aussi mythique que mystérieux.

Le Paris-Brest : une roue de bicyclette à s’en lécher les doigts

L’histoire raconte que le Paris-Brest a été inventé en hommage à la célèbre course de vélo créée en 1891 par Pierre Giffard. Il s’agit du rédacteur en chef du Petit Journal vendu à l’époque à un million d’exemplaires. La célèbre course qui a donné le nom à la pâtisserie est celle du Paris-Brest, appelé Paris-Brest-Paris. Une course de vélos durant laquelle les coureurs devaient réaliser 1200 km sur la même bicyclette dans un délai de 7 jours maximum. 

Le 6 septembre 1891, date à laquelle la course voit le jour, 206 cyclistes sont sur la ligne de départ sur la rue de La Fayette devant l’immeuble du Petit Journal et s’élancent sur la Nationale 12 puis passe sur la Croix de Noailles à quelques pas de la Maisons-Laffitte. Ils seront 100 à finir la course dans les temps et Charles Terront monte sur le podium. C’est le fondateur de la course lui-même qui va demander à Louis Durand, le boulanger-pâtissier de la Pâtisserie Durand, d’inventer un gâteau pour célébrer la course et ses coureurs.

Est donc né en 1910 le Paris-Brest, un entremet de forme ronde qui rappelle la roue d’un vélo. La recette originale se compose :

●       Une couronne de pâte à choux coupée en deux horizontalement

●       Un fourrage à la crème mousseline pralinée

●       Une garniture d’amandes effilées.

Les premiers Paris-Brest étaient garnis de bandes de pâtes à pain qui évoquent les rayons de la roue de vélo. Certains pâtissiers audacieux proposent encore aujourd’hui sur les grands Paris-Brest cette version avec des rayons de roue de vélo, d’autres préfèrent rester sur le format classique comme notre partenaire les pâtisserie de Lek.

Les versions modernes

Aujourd’hui, le Paris-Brest est revisité par de nombreux pâtissiers français afin de satisfaire une clientèle de plus en plus gourmande et exigeante. Parce que oui, on ne va pas se mentir, la crème mousseline c’est sacrément bon ! Ainsi, des pâtissiers comme Philippe Conticini ont revu la recette traditionnelle en allégeant la crème, et surtout en apportant un praliné inégalé qui se mange à la petite cuillère pour les plus gourmands. Il existe aujourd’hui sous différentes saveurs, et sous différentes formes, il n’a aujourd’hui aucune limite de déclinaison et ravie petit et grand. Vous êtes à la recherche d’un entremet découvrez les pâtisserie en Ile-de-France, et commander en ligne, auprès de nos partenaires qui vous raviront.

Author

Write A Comment